top of page

Un des premiers élus noirs de France, Kofi Yamgnane est un symbole. Mais quand l’ancien secrétaire d’État à l’intégration rouvre les lettres anonymes reçues par centaines, le racisme subi revient à sa mémoire…

 

 

L’ancien élu franco-togolais Kofi Yamgnane revient dans ce livre sur son « musée des horreurs » : ces lettres, anonymes ou non, reçues dès son élection dans un petit village breton. Toutes conservées, il ose aujourd’hui les publier au grand jour pour mieux alimenter sa réflexion sur l’intégration.

 

Kofi Yamgnane a été le secrétaire d’État chargé de ces questions complexes et peut, d’après son vécu, esquisser un bilan du racisme en France en 2020, pays où selon lui « la République est menacée par ses racistes ». À l’heure du « Black Lives Matter » aux États-Unis, et des débats médiatiques sur la double culture, son récit se veut clairvoyant, sans leçon toute faite ou simplification. Sans pathos non plus, et s’autorisant aussi l’humour et le pragmatisme pour mieux se faire entendre.

Sur le mode d’un conte traditionnel en 52 « veillées », il revient enfin sur son parcours exemplaire, sur le sens du bien commun, de l’engagement politique du niveau le plus local aux arènes internationales, sur sa rencontre avec Nelson Mandela, sur l’Europe et les migrations, etc. « C'est l'intolérable ignorance qui est la mère de tous les obstacles qui se dressent devant notre désir du bien-vivre-ensemble. »

 

Un grand texte pour dépasser la haine.

 

Une cinquantaine de reproductions : photos, archives, courriers anonymes, etc.

Mémoires d'outre-haine - VERSION NUMERIQUE

€10.99Prix
    bottom of page