Yves Doaré n’est pas seulement un grand graveur exposé et reconnu internationalement, il est aussi peintre. Ses dernières productions picturales - gouaches et acryliques - exaltent la couleur et célèbrent la vitalité gymnique d’un corps labile, fantaisiste, tragi-comique.

 

Les gymnopédies : Ce nom, qui désignait à l’origine des danses magiques célébrées à Sparte en l’honneur d’Apollon, évoque aussi les pièces pour piano d'Erik Satie (1888) et l’esprit distancié qui les traverse. L'artiste Yves Doaré dont la curiosité est volontiers vagabonde s'en est certainement souvenu pour produire des œuvres sur le thème du corps et du paysage. Ici les personnages, aux anatomies surprenantes, aux chairs colorées, flottent dans l'espace, à la manière d’une apothéose, ou sont saisis dans des postures aberrantes de lutte, un peu foraine.

Au fil des années Yves Doaré a travaillé tous les médiums : de la gravure à la peinture, il n’a eu de cesse de favoriser les complicités. Dans cet ouvrage, une quarantaine d’acryliques parmi les plus récentes sont confrontées à leurs études gouachées et à leur interprétation gravée sur bois petit format. On découvre ainsi, en quelques pages, tout le processus qui préside à l'apparition du motif, résolument moderne.


A noter : exposition au musée du dessin et de l'image imprimée de Gravelines, automne 2019.

 

Parution le 05 juillet 2019

Yves DOARE - Gymnopédie

17,00 €Prix
  • Yvon Le Bras, en habitué des lieux, parle avec justesse et sensibilité de l'artiste et de son atelier, lieu de multiples rencontres, réelles et imaginaires.